Pourquoi je suis féministe

Je suis allée voir le film Scandale de Jay Roach au cinéma (que j’ai adoré !) et il m’a donné matière à réflexions. Tout au long du film (sans vouloir spoiler), à chaque fois qu’une des héroïnes s’indignait de l’affaire de harcèlement sexuel qui visait le patron de la chaine de télé américaine Fox News, ou exprimait le souhait d’agir, un de ses interlocuteurs (je … Continuer de lire Pourquoi je suis féministe

Moi aussi

Depuis #metoo et grâce à la libération de la parole, la société semble tout à coup se rendre compte de l’ampleur des violences sexuelles et s’intéresser un peu au ressenti de victimes, après plus de 2000 ans d’omerta (je ne suis pas experte, mais globalement notre histoire occidentale n’a jamais mis les deux genres à égalité à aucun moment identifiable, sauf peut-être en 2368). J’ai réalisé … Continuer de lire Moi aussi

Jusqu’où distinguer l’artiste de l’homme ?

Je n’irai pas voir au cinéma le nouveau film de Roman Polanski, J’accuse, ni les Césars qui lui ont décerné 12 nominations. Pourtant, le nouveau débat qui fait rage sur l’espace médiatique, faire le distinguo entre l’homme et l’artiste, me laisse perplexe. Je ne parviens pas vraiment à fixer mon opinion sur le sujet. Plein de questions me taraudent : devrais-je distinguer l’artiste de l’homme … Continuer de lire Jusqu’où distinguer l’artiste de l’homme ?

Se déconstruire pour avancer

Je ne crois pas qu’on puisse progresser vers une société plus inclusive et moins sexiste, si tout le monde ne se remet pas un minimum en question. Il ne suffit pas d’être d’accord sur le papier avec les revendications féministes, si, à côté, dans ses actes, on ne réfléchit pas aux éventuels réflexes et stéréotypes sexistes qu’on a intériorisés. Si on ne traduit pas dans … Continuer de lire Se déconstruire pour avancer

Critique personnelle du petit guide de la masturbation féminine de Gang-du-clito

L’autrice du compte Instagram @Gang du clito et de la campagne pour réhabiliter le clitoris It’s not a bretzel a édité à son compte, puis en librairie pour septembre 2019 après avoir essuyé des refus d’éditeur.rice.s pour cause de titre trop indécent ou risquant de faire fuir la clientèle, un petit livre intitulé Le petit guide de la masturbation féminine, basé sur le témoignage, par … Continuer de lire Critique personnelle du petit guide de la masturbation féminine de Gang-du-clito

Mini kit de survie en terrain sexiste

Je me sens toujours un peu démunie face aux propos sexistes/misogynes auxquels je peux être confrontée. Soit je ne trouve pas de réponse calme, mesurée, constructive et cinglante, soit j’y réponds mais je ne suis pas satisfaite par ce que j’ai dit. Alors je me suis dit que je pourrais mettre par écrit les réparties qui me paraissent idéales et que j’aurais voulu avoir. En … Continuer de lire Mini kit de survie en terrain sexiste

Quel.le.s que soient le contexte et la manière, une femme est toujours jugée pour ce qu’elle fait de son corps

C’est un des plus grands lieux communs que de constater que de tous temps, les femmes qui se prostituent concentrent le plus de critiques de la part de la société, et contre toute attente, davantage de la part de femmes que d’hommes. Je voudrais parler de la prostitution, et d’autres cas, où même des personnes se déclarant féministes blâment des femmes pour ce qu’elles font … Continuer de lire Quel.le.s que soient le contexte et la manière, une femme est toujours jugée pour ce qu’elle fait de son corps

Le harcèlement de rue (témoignage en version longue pour l’exposition « Souriez, vous êtes harcelées » de l’association Humans for Women)

Je pense que j’ai appris très tôt à avoir peur dans la rue. J’ai appris à intérioriser qu’en tant que femme, notre corps nous met en danger et quand on sort la nuit on l’est encore plus. Dès le BAC, vers 18-19 ans, j’ai découvert le harcèlement de rue par le biais d’hommes qui m’ont abordée. J’ai intériorisé cela, dans mon éducation et dans la … Continuer de lire Le harcèlement de rue (témoignage en version longue pour l’exposition « Souriez, vous êtes harcelées » de l’association Humans for Women)

Ce qu’est le cœur de Maylis de Kerangal

« Ce qu’est le cœur de Simon Limbres », ça personne ne le sait, mais Maylis le sait, gagnante du prix du Roman des étudiants, organisé par France culture et Télérama en 2014, avec Réparer les vivants, et elle va suivre les vingt-quatre heures de sa transplantation cardiaque. Roman collectif, roman intimiste, elle est une inquisitrice de l’âme, à travers un style étonnant, battant la mesure des … Continuer de lire Ce qu’est le cœur de Maylis de Kerangal

Le portrait de Dorian Gray

« Les livres que le monde appelle immoraux sont ceux qui lui montrent sa propre ignominie ». Le Portrait de Dorian Gray pourrait être celui de la nature humaine. On peut dire qu’Oscar Wilde nous montre son ignominie et bouscule nos jugements, notre vision de l’humanité, la montrant faible et pulsionnelle. Imparfait, perdu dans un espace-temps insensible, l’homme s’interroge sur la finalité de sa vie, prend peur … Continuer de lire Le portrait de Dorian Gray